infos des centres de services 2014

En-tête

retrouve ci dessous les infos MGEN 2014

- décembre 2014

- novembre 2014

- septembre 2014

- juin 2014

- avril 2014

- Février NAO

- Février 2014

En-tête

Un petit récap des dossiers qui nous attendent dès demain et le début d'année….

-          sortie anticipée 24 et 31 décembre….

 

L’UNSA  a acté la réponse de l’employeur concernant la prime, cependant, n’oublie pas les autres revendications exprimées par le mouvement social, à savoir la nécessité d’engager un travail en profondeur sur les conditions de travail, et, mettre en œuvre pour la Négociation Annuelle Obligatoire en cours une évolution salariale collective et significative.

A ce sujet l’employeur dit poursuivre la négociation et nous donne rdv fin janvier.

Expérimentation Centre APPEL de LYON

L’employeur prolonge l’expérimentation pour 2015 et nous exposera en début d’année un bilan de la première phase expérimentale. A cette occasion, à l’UNSA, nous soumettrons nos interrogations issues des remontées des salariés du C.A.de Lyon. Nous tenterons d’avoir une visibilité quand à une possible pérennisation du dispositif et son éventuelle extension à d’autres centres. Les questions d’articulations et synergie entre les structures seront abordées (CA/SD), ainsi que les conditions de travail des salariés concernés et la reconnaissance financière qu’ils sont, et que nous sommes tous, en droit d’attendre.

Gel des embauches en C.D.I..

La MGEN ayant initié un certains nombre de rapprochements, notamment celui, plus imminent, avec les salariés de la MGET , nous informe d'une forme de gel des postes en CDI qui seraient pourvus provisoirement par des embauches de C.D.D..

En CE, l’employeur précise qu’il étudiera au cas par cas certaines situations (départs en retraite de salariés, longue maladie, Zone géographique à fort potentiel identifié…) et qu’il privilégiera pour un temps les CDD de remplacement.

Il nous faudra être vigilants, collectivement, pour qu’aucun centre ne pâtisse de situations de sous effectif propice à l’explosion des risques psychosociaux.

PRATIQUE :RTT / enfant MALADE

La MGEN nous annonce que le paramétrage d’AGATE va enfin permettre de fractionné par demi-journée les jours enfants  malade et RTT.

Nous continuons de demander, à contrario, la possibilité de récupérer en journée pleine le crédit d’heure individualisé.

Concernant AGATE, nous rappelons à chacun et à l’employeur à qui la responsabilité incombe, de veiller à  solder vos compteurs avant de pratiquer un écrêtage, ce qui reste interdit par la loi. Toute anomalie doit être remontée sur vos centres et à l'UNSA-MGEN nationalement. N'hésitez pas !!

 

Vacance ZONE B

Une circulaire a du arriver dans les centres concernés

Formation

La MGEN nous fait part du projet de plan de formation et nous rappelle que les parcours des CADS et CM reste d’actualité en 2015.

Une réflexion, quand à un allégement et une réforme des parcours professionnels, est engagée au niveau de la branche mutualité. Les postes de CM seront bien publiés localement et ouvert à candidature pour les Salariés des centres concernés.

Développement et Vente de produits :

Au-delà de l’évolution programmé pour 2015 de l’offre globale, la MGEN nous informe de pistes de réflexion quand à la vente de nouveaux produits (assurance vie…) dans un cadre partenarial ou non.

La MGEN souhaite renforcer sa présence sur les trois piliers de la santé (Santé, Prévoyance, retraite), c’est au cours du conseil d’Administration de janvier que sera probablement prise la décision de  la reprise de la commercialisation du COREM.

Nous serons attentifs aux expérimentations prévues en 2015 sur l’évolution du réseau de distribution.(régionalisation, horaire de travail, évolution du mode de gouvernance, développement du digital).

Nous rappelons à l’employeur que ce sont avec des outils (tablettes, imprimantes, voitures, solution nomade etc) à hauteur des ambitions affichées que nous arriverons à obtenir les objectifs fixé.

 

Partenariat

Le SCOOP une annonce de partenariat Harmonie / MGEN ! Nous aurons l'info sur les modalités après la réunion du Conseil d'administration de la MGEN, en attendant utilisez le lien suivant pour voir ce que dit le président d'Harmonie mutuelle.. http://www.argusdelassurance.com/acteurs/le-president-d-harmonie-mutuelle-confirme-le-rapprochement-avec-la-mgen.88043

OUTILS d’évaluation :

Au-delà de notre précédente information sur le sujet, remontez nous vos remarques sur ce dispositif. Nous déplorons le manque de transparence de l’employeur sur le sujet, la présentation partielle du dispositif aux Institutions Représentatives du Personnel ; Le premier écueil reste le manque de concertation avec les RE en charge de la mise en œuvre de celui-ci…..

En-tête

 

UNSA MGEN                                                          Paris le 25 novembre 2014.

7 square Max Hymans

Bureau 304

75015 PARIS Cedex.

                                                                                  Monsieur T Beaudet

                                                                                  Sous couvert M Tranchat, P Gerbet

                                                                                  3 Square Max Hymans

                                                                                   75749 Paris cedex.

Monsieur le Président, Messieurs,

Avant l’ouverture de la négociation obligatoire, veuillez trouver ci-dessous la liste non exhaustive et récurrente des revendications exprimées par l'UNSA MGEN.

Au niveau de l'UES MGEN

-     Une augmentation générale à 2.5 %.

-      13ème mois (ou en deux versements primes vacances, noël)

-      Une augmentation de la prime d'intéressement/participation à  hauteur des attentes avec des objectifs fixés réalisables (au moins ½ mois de salaire).

-          Appliquer les dispositions légales pour la prime de transport y compris pour les salariés qui utilisent leur véhicule personnel (200 euros) par obligation (centre de travail isolé, pas de transport en commun depuis le domicile, horaires décalés..).

-          Se donner des outils de travail et de communication modernes et fiables.

-          Possibilité de prise de congés par ½ journée..(enfant malade, RTT,etc…)

-          Arrêt de l’écrêtage et possibilité de récupération du crédit d’heure en journée pleine sous réserve des besoins du service.

-          Revalorisation de la participation employeur et augmentation  de la valeur faciale sur le chèque vacances

Convention UGEM

Augmentation des salaires ;

-          La création d’une RMAG  spécifique MGEN de 0.5% au-delà de l'UGEM (ce qui n'exclu aucun salarié). Après 15 ans d’ancienneté prévoir une augmentation régulière à l’ancienneté.

-          Harmonisation des écarts de rémunérations (hors enveloppe au choix)              initiés lors du changement de convention collective (certains spécialistes, CM, RU) comme initié par une première étape sur les rémunérations des conseillers mutualistes il y a quatre ans par une enveloppe hors négociation en rapport avec la masse salariale.

-          Le versement d'un 13ème mois (ou en deux versements primes vacances, noël).

-          L'UNSA MGEN reste opposée au principe de la prime au choix toutefois, cette prime étant conventionnelle l’UNSA MGEN revendique l’indexation de cet élément de la rémunération et demande la communication de la partie de la masse salariale globale non indexée.

-          Rappel : Pour les employés qui vont mutualiser, mettre à disposition voitures de service (voire généraliser la location), et les moyens nécessaires à l’accomplissement de leur mission. Mettre à plat les indemnisations de ses missions.

-          5 minutes ("habillage")  pour tous les salariés qui badgent sur AGATE.

Spécificité Centres de Santé;

-          pour l’UNSA MGEN, plus de clarté afin de protéger au maximum le sort de tous les salariés  et garantir un emploi à tous. Et envisager la négociation d’une augmentation des salaires de tous les salariés qui ne dépendent pas « du paiement de salaire à l’acte ».

Convention FEHAP

-          recommandations patronales tirent les salaires vers le bas ; revendication salariale ; Augmentation des salaires négociée dans l'entreprise pour palier aux carences de la FEHAP et maintenir le pouvoir d'achat.

-          Revoir les budgets de formation qui n’offrent plus de marge de manœuvre afin que la formation professionnelle redevienne un véritable outil de promotion et d’augmentation des compétences.

-          permettre un accès informatique à tous les salariés étant donné que le vecteur de communication du siège vers les centres de travail reste le portail MGEN.

Globalement, on pourrait ouvrir des négociations, sur les conditions de travail, les effectifs, temps partiel, télé travail, alignement à 28 jours de congés pour tous les salariés du secteur UGEM, protocole centre d’appel…

Vous souhaitant bonne réception,

Très cordialement,

Dominique CHALOUBIE.

Délégué central UNSA MGEN

En-tête

Avec l’UNSA LIBRES ENSEMBLES….

Info

IMPORTANT

Nous nous sommes réunis, les quatre organisations représentatives sur l’UES-MGEN, afin de préparer une action intersyndicale nationale sur deux sujets essentiels ; les rémunérations, les conditions de travail ….

Nous avons, Intersyndicalement, prévu une action collective le 26 novembre 2014 avant la NAO du 04 décembre…

, nous préparons ensemble les modalités d’actions de cette journée ce qui devrait se traduire par, au moins une heure de grève pour tous (afin de compter les troupes) et toute forme d’actions que vous déciderez localement..

Deux axes forts d’exigences ; 

 

Rémunération ;

-         une prime immédiate au titre du rattrapage de pouvoir d’achat sur les années précédentes de l’ordre de 300 euros…

-         une augmentation générale sur tous les éléments de la  rémunération pour tous de 2.5%  

Conditions de travail ; nous déterminerons, dès la semaine prochaine, ensembles, en intersyndicales un texte commun sur le sujet…

Commencez à vous mobiliser et à préparer, avec nous, cette journée….

 

Actualités

 

    CHSCT national

Une circulaire est arrivée dans vos centres sur la mise en place des CHSCT Mutuelle et le renouvellement des CHSCT existants

   création d'un outil managérial d'aide a l'évaluation des compétences

L’UNSA, et d’autres, pensent renvoyer le sujet devant les IRP locales avant de passer au CE MGEN, certaines directions n’ayant pas fourni les documents nécessaires à émettre une position en toute connaissance de cause, l’UNSA-MGEN vous invite à prendre connaissance des documents et à l’informer de vos conclusions sur ce dossier très rapidement….

 

    Conseil d’administration

Intervention de notre représentant pour la MGEN (Jonathan FERRARI UNSA-MGEN)

Mesdames, messieurs les administrateurs,

Je souhaite aujourd’hui partager avec vous  l’immense sentiment de gâchis à l’égard de l’évolution de la situation de la LMDE.

J’ai également une pensée pour les salariés de cette structure, qui font face depuis des mois aux atermoiements des acteurs de ce dossier et qui suivent avec anxiété son évolution.

Il y a derrière les mots, derrière les stratégies, derrière les politiques menées, des hommes et des femmes finalement si fragiles face aux cynismes du monde professionnel.

(Autre sujet préoccupant) je souhaite, devant vous, souligner les difficultés que doivent affronter les salariés devant la situation  de l’UMR.

Au-delà des interrogations légitimes que les salariés se posent quant à la qualité des produits que nous vendons au quotidien, il va désormais falloir faire face à la méfiance tout aussi légitime des adhérents ou prospect à l’égard de la MGEN, mais aussi du risque de confusion qui consisterait à rendre responsable le Conseiller Accueil Développement Service, le Conseiller Mutualiste, et tous ceux qui, au quotidien, ont pour mission de développer la MGEN et ses offres additionnelles.

Cette situation est à même de décrédibiliser notre structure et les acteurs de terrains pour qui la présence, dans les établissements scolaires par exemple, risque d’être moins évidente aux yeux de ceux qui se sentiraient lésés par un deuxième accros sur le complément retraite, préconisé et distribué par la MGEN.

J’ai une pensée solidaire pour ceux qui, tous les jours, font plus que vendre un simple produit parmi d’autres, ils portent en eux les valeurs de conseil, la défense de notre structure, et au-delà, les valeurs mutualistes, à chacune des ventes qu’ils réalisent.

Je vous le dis, vous le savez, la situation n’a rien d’anodine et exige  une attention particulière de votre part à l’égard des personnels.

Cela m’amène à parler de l’évolution affichée des partenariats : que de difficultés ! UMR, LMDE, MGET, MAIF, ISTYA

Une simple réflexion à partager avec vous : 

Il y a une différence, me semble t’il,  entre « Avec nous » et « ensemble »…

La MGEN sait donner des perspectives, faire évoluer son offre, repenser son organisation, diagnostiquer certaines de ses faiblesses.

Au passage, je me félicite du constat objectif et peu flatteur effectué par la nouvelle Direction des Systèmes d’Information qui fait écho à des interventions antérieures réalisées ici même par les représentants du personnel que nous sommes, pointant alors du doigt nos difficultés techniques.

Cependant, il y a urgence à mesurer la situation du bien être au travail, à mieux articuler les fonctions les unes avec les autres, à gérer les situations conflictuelles avec intelligence, à faire respecter les accords d’entreprise.

A ce sujet, la récente consultation sur le projet de construction de l’outil managérial d’aide à l’évaluation des compétences métiers illustre au mieux le peu de cas que font certaines directions locales d’une information/consultation des délégués du personnel et représentant des CHSCT.  Au pire, certains, certaines, semblent mal pouvoir masquer une attitude qui ferait preuve d’une réelle volonté de les tromper.

Cela n’est pas acceptable. Un débat dans les instances appropriées (CE) va avoir lieu, je vous invite à le suivre de prés.

Certes, certains temps doivent être réduits. Certes, il vous est possible de faire fi de nos avis ou de nos interventions, nous vous le disons tranquillement, cela ne serait  pas sans conséquence.

Une telle attitude  trancherait déjà la question posée dans votre « synthèse stratégique » concernant le partage ou non avec les salariés de la construction ou mise en œuvre du projet stratégique…

Si la vitesse de décisions doit être accélérée, ce n’est sans doute pas au niveau de la consultation ou la négociation avec les IRP déjà en partie expéditive  dans sa capacité à faire évoluer vos positions initiales…

Enfin, la reconnaissance, les salaires, l’intéressement, les perspectives sous entendues pour les négociations à venir, sont aujourd’hui, au regard de la densité de vos exigences, presque une provocation.

Vous êtes attachés aux valeurs, à la notion de collectif, à la culture d’entreprise, à une société au service de l’humain, au rôle majeur de la MGEN comme acteur de la protection sociale.

Sur le terrain, ces contours auxquels nous aussi salariés nous sommes sensibles, semblent de plus en plus flous au détriment d’exigences et de plans d’action toujours plus ambitieux.

Efficacité, performance, efficience, productivité sont désormais au cœur des métiers.

Si le but recherché, tel que la pérennité de notre modèle économique reste légitime et nécessaire ; nous le répétons, il convient d’être plus que soigneux dans ses modalités d’application.

Ensemble, collectivement, les plus forts et les plus faibles, doivent contribuer à la réussite de l’entreprise mutualiste qu’est : MGEN.

N’est-ce pas cette société là que vous défendez, n’est-ce pas le sens de la mutualité que d’être solidaire entre membre ? En quoi ces valeurs là seraient écartées de nos propres règles de fonctionnements internes ?

« Bien vivre » ; ensemble cela doit être possible.  Merci pour votre écoute.

Pour l’UNSA-MGEN il n’y a pas de commentaire à rajouter à cette expression que nous comprenons tous.. !

Nous restons à votre écoute ;

En-tête

Septembre 2014

Info

Bonjour à toutes et à tous,

Pris par la mise en place des nouvelles instances nous prenons enfin le temps de communiquer par une info, qui je l’espère va vous permettre d’échanger avec nous sur vos difficultés ou vos réussites au quotidien sur vos postes de travail.

IMPORTANT

Nous nous sommes réunis, les quatre organisations représentatives sur l’UES-MGEN, afin de préparer une action intersyndicale nationale sur deux sujets essentiels ; les rémunérations, les conditions de travail ….

Nous avons, Intersyndicalement, prévu une action collective le 6 novembre, nous préparons ensemble les modalités d’actions de cette journée (à l’UNSA, nous sommes preneurs de vos suggestions), nous vous informerons de l’avancée de notre préparation au fur et à mesure de nos rencontres.

Actualités

CHSCT national

La loi sur les CHSCT a évolué et, aujourd’hui, chaque salarié doit dépendre d’un CHSCT même s’il exerce dans un centre de moins de 50 salariés… Nous avons négocié un accord afin qu’un CHSCT national « mutuelle » puisse permettre à chacun de dépendre d’un CHSCT. Les modalités de mise en place devraient être reçues dans les centres de services dans les jours qui viennent….

Le protocole est annexé en pièce jointe à cette info, ce sont les DP et les élus titulaires du CE qui éliront leurs représentants ….

heures imposées en section et écrêtage

Les heures consacrées aux relances téléphoniques ne peuvent pas vous être imposées, nous nous sommes bien fait confirmer en CE MGEN que ces heures sont effectuées sur la base du volontariat….

IMPERATIF. L’écrêtage est interdit TOUTE HEURE TRAVAILLEE EST DUE !!

Il est évident qu’à l’heure ou le développement et la pression exercée sur les salariés provoquent forcément un trop plein d’heures (l’UNSA continue à demander à l’employeur des effectifs suffisant pour faire face à la charge de travail), il est difficile de ne pas dépasser le « quota d’heure normal ».

Le développement restant l’axe majeur de nos missions, il est évident que chaque direction devrait, en accord avec ses salariés, trouver les solutions adaptées et arrêter de dire par exemple : « AGATE » n’en veut pas » ! En aucun cas un salarié doit perdre des heures !! Il faut nous signaler tout disfonctionnement.

contrat collectifs, SAS

La gestion des contrats collectifs imposés par l’ANI (accord national interprofessionnel) impose à la MGEN de créer une entité « ISTYA collective » c’est une S.A.S.

Nous regrettons, à l’UNSA-MGEN, même si cette action reste dans notre périmètre et que cela va générer un capital travail pour nos structures gestionnaires, que la MGEN ne puisse pas utiliser une structure mutualiste pour gérer ces dossiers. Nous aurons l’occasion de développer ce sujet lors de prochains bulletins. Info supplémentaire ; cette structure sera gérée par une soixantaine de salariés !! À suivre

création d'un outil managérial d'aide a l'évaluation des compétences

Article L. 2323-32, alinéa 3 du Code du travail :

- « Le comité d'entreprise est informé et consulté, préalablement à la décision de mise en œuvre dans l'entreprise, sur les moyens ou les techniques permettant un contrôle de l'activité des salariés. »

Par ailleurs, le CHSCT (ou les DP) doit être informé et consulté, en application de l’articleL. 4612-8 du Code du travail.

La Cour d’appel de Paris (CA Paris 5 décembre 2007 n° 07-11402) a retenu cette solution concernant l’enregistrement automatique des communications des salariés.

Enfin, chaque salarié doit être individuellement informé, conformément à l’article L. 1222-4 du Code du travail selon lequel « aucune information concernant personnellement un salarié ne peut être collectée par un dispositif qui n'a pas été porté préalablement à sa connaissance. »

Un mois avant de nous présenter les documents et les dossiers,

La MGEN nous a présenté en CE MGEN le 23 septembre un projet déjà bien avancé qui a pour objectif de mettre en place un outil d’aide au management dans les sections CA et CT, en nous précisant qu’il ne s’agira pas d’un outil de flicage mais d’un moyen de pouvoir évaluer les compétences de chacun afin d’aider au management à mieux faire évoluer chaque salarié cet outil doit permettre à chacun, salariés et manageurs, à aborder l’entretien annuel sans stress…

L’UNSA-MGEN a largement participé au débat, les responsables MGEN ont enregistré nos remarques (sur la sensation de flicage que cela pourrait engendrer, sur la répartition des tâches, sur la mise en place d’un outil de plus etc…) nous avons demandé la suppression de certains outils devenus inutiles et chronophages, cependant nous attendons d’avoir des éléments afin de pouvoir nous prononcer.

Les DP doivent être consultés avant le 20 octobre !! Si vous avez les documents avant nous, donnez nous, en nous envoyant le document fourni, votre position locale afin que la délégation nationale élue au CE se prononce en votre nom à tous et à toutes….

Cet échange nous a permis de poser la question de l’avenir des SPS dans les sections départementales, la réponse a été catégorique : « à terme, en section, il n’y aura plus de SPS mais des CADS et des CM le but étant de développer au maximum.. » La formation reste toujours ouverte pour ceux et celles qui voudrait devenir CADS... Nous, à l’UNSA-MGEN, on préfère prévenir que guérir et nous continuons à conseiller à tous les SPS de devenir CADS afin de pouvoir continuer leur carrière en section départementale

LMDE - Adossement…

Nos collègues de l’UNSA LMDE, dans un compte rendu de CE LMDE rapportent ;

Point de situation sur l’état d’avancement de la mission de l’Administrateur Provisoire

L’administrateur provisoire nous a informé avoir multiplié les rencontres ministérielles lors de ces dernières semaines. Elle nous indique également avoir rencontré la FNMF, la MATMUT et la MGEN afin d’évoquer la situation de la LMDE.

Nous apprenons également que l’AP a transmis un 1er pré-rapport à l’ACPR, présentant un état des lieux de la LMDE, sa trésorerie, ainsi que les pistes d’avenir pour notre mutuelle.

Elle y indique que si rien ne bouge rapidement, elle sera dans l’obligation d’envisager la sauvegarde de justice.

A la demande de l’UNSA, Anne-Marie COZIEN nous a fait part des 3 hypothèses d’avenir qu’elle envisage pour la LMDE :

· La poursuite de l’adossement à la MGEN

Cette hypothèse semble à ce jour celle privilégiée pour toutes les raisons que l’on connait.

Cependant, la MGEN semble plus qu’hésitante et reste silencieuse sur sa volonté de poursuivre en ce sens, malgré les pressions de l’administrateur provisoire.

A ce jour, malgré l’urgence évoquée par Anne-Marie Cozien, la MGEN n’a toujours pas rendu sa réponse concernant l’adossement. L’administrateur provisoire de la LMDE indique qu’elle souhaite un retour pour début octobre.

Pour l’UNSA LMDE, il est aujourd’hui indispensable de savoir très rapidement ce que souhaite la MGEN !

Sinon ce serait ; L’adossement à d’autres organismes ou La sauvegarde de justice

Suite à cette information, L’UNSA-MGEN a demandé à l’employeur MGEN quelle était sa position sur ce dossier en rappelant que nous avions voté l’adossement de la LMDE en CE MGEN.

Le responsable MGEN affirme que la position de la MGEN n’a pas changé mais que l’administratrice provisoire semble avoir d’autres visées pour la LMDE…. A suivre...

- salariés LMDE déjà intégrés MGEN….

La fin de la période de maintien de la convention LMDE pour les salariés déjà intégrés à la MGEN impose la négociation d’un accord de substitution.

L’UNSA-MGEN ne pourrait signer un accord dans ce domaine que si la MGEN acceptait d’étendre les dispositions particulières qui pourraient être avantageuses à tous les salariés de la MGEN.

L’UNSA-MGEN laissera l’employeur, qui affirme que la convention MGEN reste globalement plus avantageuse, prendre ses responsabilités et ne signera pas un accord qui n’apporte rien de plus à ces salariés…

plan de formation

Les commissions se sont réunies (vous trouverez les comptes-rendus sur le site des CE et du CCE) vous pouvez contacter Jonathan FERRARI (UNSA-MGEN) Président de la commission du CCE si vous avez des questions particulières…

L’UNSA-MGEN est particulièrement vigilante face aux thèmes développés par l’employeur en matière de recherche d’efficacité et gain de productivité. Elle appelle à plus de dialogue entre les acteurs pour consolider la stratégie de l’entreprise et accompagner le changement.

L’UNSA-MGEN rappelle que la maîtrise des Risques Psycho Sociaux et la préservation de la Qualité de Vie au Travail sont des éléments centraux de la réussite collective.

 

conditions de travail

Fractionnement des jours RTT et « enfant malade » : la MGEN nous précise que l’on peut les prendre en demi-journées !

Depuis longtemps l’UNSA-MGEN a revendiqué ce fractionnement pour faciliter la vie des centres de services…

L'employeur dit nous avoir entendus et nous informe que cette disposition serait en place.
Dans les faits ce n'est pas le cas partout. L’UNSA-MGEN voudrait qu’une circulaire soit envoyée à cet effet.

L'UNSA demande sur ce même sujet que le choix de la récupération du crédit heure en journée pleine puisse aussi se mettre en place, et attend de l'employeur une réponse.

Nos boites mails débordent plaintes de salariés qui souffrent au travail, continuez de dénoncer les comportements inadaptés de vos supérieurs (et réciproquement) ou les dérapages…

De nombreux, nombreuses collègues subissent des pressions inacceptables il faut nous les signaler.

L’UNSA-MGEN attend toujours que l’employeur reproduise l’enquête AXIS MUNDI afin de pouvoir faire un comparatif objectif de l’évolution de la souffrance au travail.

En-tête

Dernières infos avant la période estivale.

Vous allez partir, ou peut-être êtes-vous déjà parti, en vacances ? nous allons vous informer de quelques commentaires suite aux élections, des dernières réunions tenues avec l’employeur MGEN, de la préparation (suite à vos demandes) d’une action nationale à la rentrée sur la reconnaissance matérielle et morale du travail fourni (rémunérations ; prime, augmentation générale etc..) .

 

Elections d’entreprise CE et DP.

L’UNSA MGEN renouvelle ses remerciements à toutes celles et tous ceux qui se sont portés candidats sous la bannière de notre organisation UNSA-MGEN, même si pour certains cela n’a pas été facile, certaines directions locales ont tout essayé pour empêcher nos collègues de se porter candidat (certains directeurs y sont parvenu en présentant auprès du siège des candidats libres qui pourtant s’était positionnés UNSA-MGEN (dès la rentrée le secrétaire général ira dans ces centres rencontrer les salariés et les directions pour leur rappeler d’où ils viennent) .

L’UNSA remercie également celles et ceux qui ont votés, même si nous constatons encore trop d’abstentions ou de non-participation au vote !…

Des gens se sont battus et certains sont mort pour obtenir le droit de vote, il faut prendre conscience de cela afin de ne pas nous laisser voler notre citoyenneté. La critique devient plus difficile quand on n’a pas, soi-même, participé au vote.

Cependant, grâce à votre participation relativement importante aux élections des CE, il n’y a pas eu de deuxième tour pour le CE MGEN, seul le troisième collège des CE (centre de santé, ASS et union) ont eu recours à ce 2em tour.

 

Au niveau du C.E MGEN,

l’UNSA reste la première organisation avec un peu plus de 35% des voix,

L’UNSA-MGEN progresse par rapport à 2010, malgré un nombre de listes de candidats supérieur (6 listes de candidatures) et la pression d’une certaine hiérarchie, l’UNSA-MGEN a tenu bon, en rapportant tous les sièges de la catégorie des cadres, les 3 sièges de titulaires et les 3 de suppléants.

Les salariés ne sont pas dupes, par nos échanges réguliers, notre travail quotidien, l’unicité et la pugnacité de nos équipes, l’écoute apportée à chacun, nous avons constitué un réseau d’énergie fidèle et efficace.. Les bonimenteurs de dernière minute en ont fait le constat.

Il n’y a plus d’élus CGC au CE MGEN (la CGC gardant toutefois et de justesse sa représentativité dans l’UES MGEN). Par contre, nous avons un élu titulaire et un suppléant d’un syndicat non représentatif : la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens CFTC.

Avec plus de 25% des voix l’UNSA, loin devant les suivants, consolide sa place de seconde organisation syndicale de l’Unité Economique et Sociale (UES groupe MGEN) .

Le lundi 07 juillet s’est tenue la 1ére réunion du CE MGEN dans sa nouvelle composition.

Suite aux élections, sur proposition de l’UNSA-MGEN, Dominique CHALOUBIE a été élu Secrétaire du CE MGEN à l’unanimité des voix (dès qu’il sera disponible, nous vous invitons à consulter le P.V. sur le site du CE).

Vendredi 18 juillet 1ére réunion du nouveau Comité Central d’Entreprise, nous vous informerons ….

Après cette dernière réunion vos représentants pourront, eux aussi, sauf dossier urgent et difficile, prendre des vacances.

 

Hervé et Dominique….

25 juin réunion de l’observatoire QVT (Marc, Hervé)

 

L’UNSA vous avait donné des infos dès juin 2013.

« Dans le cadre de l’accord Qualité de Vie au Travail et Prévention des Risques Psycho-sociaux au sein de l’UES MGEN et du dispositif interne de prévention des situations particulièrement difficiles qui sera déployé d’ici la fin de l’année la MGEN recherche 8 interlocuteurs Qualité de Vie au Travail 4 pour les centres de services et 4 pour le secteur sanitaire et social »

Cette annonce a été (ou aurait du être) portée à votre connaissance par vos directions mis juin, dépôt des candidatures pour le 27 juin.

La MGEN nous informe (25 juin) que 33 salariés ont à ce jour effectué une demande :

30 pour le secteur MGEN et 3 pour Action Sanitaire et Sociale.

« L’UNSA MGEN espère que les collègues du secteur ASS se mobiliseront un peu plus d’ici la fin de la période d’inscription ». (Aujourd’hui, 8 juillet plus de 80 demandes seraient arrivées)

Les salariés concernés doivent recevoir un récépissé de leur demande et seront reçu et juillet et août selon leur disponibilité. Une formation (4x 2 jours) sera organisée d’ici la fin de l’année 2014 pour les candidats retenus.

Rapport QVT 2013

Mouvement de personnel et départ ; les démissions de l’entreprise sont en baisse par rapport aux deux précédentes années, diminution de 103.

Pour l’UNSA les départs de l’entreprise sont encore trop nombreux et certains en rapport avec une rémunération pas assez attractive par rapport à la concurrence : démissions 202 départ en cours de période essai 118 rupture CDD 161.

Accident de travail 278, l’UNSA MGEN rappelle l’importance et le rôle des CHSCT.

Situations de travail, violence physique d’origine externe : 54, d’origine interne : 11

Violence verbale d’origine externe : 377, interne : 32

Bilan activité oct. 2013 mars 2014 RESSIF

98 appels traités pendant cette période, pour l’UNSA ce chiffre est faible (1 appel /jour) par rapport aux nombreuses situations de détresse qui nous sont signalées..

Dont 24 appels réorientés vers ASTRIA, Mission logement ou autres

Les domaines d’interventions du partenaire sont les suivants : Budget 31%, logement 29%, santé 24%, travail 10% handicap 3% et famille 3%

Ces données sont importante pour l’UNSA, budget, logement, santé, nos faibles rémunérations ne permettent plus à nos collègues de pouvoir se loger et même de se soigner ce qui est un comble quand on travaille dans la première mutuelle de France ! A noter que RESSIF est intervenu aussi pour des hébergements d’urgence (salarié expulsé ou violenté)

L’UNSA pose la question suivante les salariés de la MGEN ont-ils été tous informés de la mise en place du réseau des services sociaux RESSIF ?

Nous constatons que 50% des appels proviennent de la région ile de France ce qui n’est pas anormal compte tenu des montants de loyer imposés dans cette région, par contre les salariés de certaines régions n’ont jamais ou très peu appelé le partenaire..

Nombre d’appels par région : ile de France 18, Rhône alpes 4, PACA et midi pyrénéens 3, Aquitaine 2, Languedoc Roussillon Centre Poitou Charente 1 et toutes les autres y compris les DOM aucun appel !!!

LMDE

Lors du CCE du 27 juin la MGEN nous informe que l’ACPR n’a toujours pas pris de décision par contre le gouvernement décidé du maintient du régime étudiant et à pris une position sur les remises de gestion qui seront dégressive sur la période ce qui devrait permettre à la MGEN de revoir sont plan de financement la MGEN nous informe que l’on est peut-être proche d’un dénouement. Au 4 juillet, La LMDE vient d’être placée sous administration judiciaire, nous vous invitons à suivre les éléments donnés par la bonne et la mauvaise presse et nous vous donnerons des infos quand nous aurons d’avantage de documents avérés….

PUB

La MGEN nous informe, au cours du CCE de juin, qu’elle signera le 1er juillet (ce devrait être fait) avec Martin FOURCADE, athlète médaillé aux jeux olympique d’hiver, un partenariat de cinq ans pour la promo de la MGEN.

Celui-ci (adhérent à FILIA) tournera des spots TV afin de promouvoir la MGEN.

L’UNSA MGEN, qui depuis longtemps, demande à la MGEN d’utiliser tous les supports possibles publicitaires, y voit là une bonne démarche, il ne reste plus qu’à fournir le matériel nécessaire aux équipes qui développent (voitures, ordi, imprimantes etc..), il était temps.

Suite à vos nombreuses sollicitations, il est temps d’envisager une action nationale à la rentrée sur la reconnaissance matérielle et morale du travail fourni (rémunérations ; prime, augmentation générale etc..)

Intersyndicalement, l’UNSA-MGEN et les autres syndicats représentatifs vont se réunir afin de trouver l’action la mieux adaptée et la plus solidaire pour aboutir à une reconnaissance méritée par tous… Vous nous mettez la pression sur la rentrée, nous vous avons entendu...

Les membres du bureau de l’UNSA vous souhaitent, malgré tout, de passer de très bonnes vacances, que vous puissiez partir ou non, faire le vide et penser à autre chose pendant quelques semaines reste nécessaire

Avec l’UNSA LIBRES ENSEMBLES….

Hervé et Dominique

 

En-tête

Bulletin info avril 2014

La période est toujours à la préparation des élections d’entreprise

La campagne est lancée !! Nos camarades, pour certains, que l’on n’a pas beaucoup entendu depuis 4 ans, se réveillent et se mettent à parcourir la France. Enfin, peut-être vont-ils découvrir ce que l’UNSA rapporte du terrain et nous soutenir dans notre démarche, la devise de l’UNSA étant libre et plus fort ensemble…

Pour l’UNSA-MGEN nous continuons le travail quotidien,

Vous avez présenté des candidats presque partout et nous vous en remercions dans l’intérêt de tous et toutes.

 

On a pu constater que la relève se prépare à remplacer et à continuer le travail des plus anciens..

Notre assemblée générale s’est tenue à Clermont Ferrand du 10 au 12 mars 2014, vous avez été nombreux à participer. Malgré les formations et les obligations qui en ont retenus quelques uns, les travaux se sont révélés fructueux et nous avons élaboré une résolution d’A.G. que vous trouverez en pièce jointe.

L’UNSA a préparé ces élections avec toutes ses équipes, si vous avez besoin de plus de renseignements, appelez nous ou entrez en contact avec nous via le site http://www.unsa-mgen.fr/.

 

NEGO

La MGEN nous propose à négocier un avenant, dans le cadre de l’application de l’accord sur le temps de travail au centre d’appel de Lyon, pour mettre en place une expérience pour le développement de la nouvelle offre.

Ci-dessous compte rendu par Jonathan FERRARI :

Suite à la CPN de vendredi (4 avril)

Horaires : 4 équipes de 4, un 20hrs toute les 4 semaines a priori sur un horaire particulier pour ces équipes qui seraient en expérimentation de 09 heures à 20 heures.

16 personnes devraient être positionnées sur un poste de technicien plus un RER (peut être 2!)

Formation de 15 jrs début juin (formation également pour RE concerné) + soutien du CDR sur la durée de l'opération.

Recrutement interne et externe

Si le processus venait à être pérennisé alors passage par un CQP, parcours allégé uniquement lors de recrutement externe même si le collaborateur à déjà les diplômes...

Si externe: CDD de 7 mois

Si interne : avenant temporaire avec indemnité de suggestion (possibilité de mobilité pour ceux qui viennent d autres CA)

Aucune reconnaissance prévue pour le RE.
C.E.S.U.
serait majoré pour salarié ayant des enfants de - de 3 ans 80 euros pour un salaire brut n’excédent pas 2500 euros et 60 euros pour un salaire brut compris entre 2500 et 3000 euros.

Pause repas de 1 heure étendue de 13 à 15hrs
Activités :

Relance téléphonique suite devis réalisé en ligne

Appels sortant pour suivi de campagnes commerciales

Back office (envoie de BA ...)
rétention "éviter que l'adhérent offre globale change au profit de la nouvelle offre"

Expérimentation pour 10 sd a partir de juillet pour prise de rdv

Nos interventions en séance:

Nous avons demandé à ce que l'amplitude soit réduite car il apparait peu opportun de faire des appels sortant après 19H: l'employeur maintien son expérimentation en l'état
Nous avons demandé à en savoir plus sur les activités car le projet n'est pas très clair, notamment nous aurions aimé savoir ce que le prospect ou adhérent pouvait effectuer sur le site internet consacré à la nouvelle offre. Sur ce thème, nous avons demandé à connaitre les éléments d'évaluation de l'expérimentation qui nous permettrait de la pérenniser au non, a savoir répondre à ces deux questions: qu'évalue t'on, et comment ?

certains points ne semblent pour l'heure pas pleinement aboutis : Nous avons demandé si le TC aller pouvoir aller au bout d'une adhésion ou non car il nous parait difficile de faire déplacer les prospects en section s'ils en sont éloignés et s'ils ont souhaité passer par notre plateforme justement pour disposer d'un mode d'information ou d'adhésion moderne et rapide...

Nous avons alerté l'employeur sur le possible turn-over important de cette nouvelle fonction, car l'amplitude horaire risque d'user les collaborateurs sur la durée, d'ou notre demande à ce qu'elle soit réduite...

Nous avons demandé à ce que les RE soient formés "commercialement" et reconnus financièrement, l'employeur ne prévoit rien (en gros une partie de l'enveloppe sera utilisée au détriment des autres...)

Nous avons demandé à l'employeur si un temps de traitement avait été préalablement établi, et si le Télé Conseiller allait réellement avoir le temps de faire l’entretien, la prise de RDV éventuel et l’envoi de la documentation souhaitée

Nous demandons à ce que le niveau d'étude des TC soient reconnus pou disposer de parcours C.Q.P. allégé si l'expérimentation va au delà...au même titre que les recrutements externes.

Nous demandons à l employeur qu'il privilégie les recrutements internes et qu'il prévoit le remplacement des TC positionnés pour la bonne marche des CA.

Nous alertons l'employeur sur le fait que le CA de Lyon ne dispose pas nécessairement des places pour l accueil de ses salariés nouveaux si recrutement externe…à suivre.

Nous vous informerons des négociation sur le CET, la Participation /intéressement, PERCO etc.. Dès que possible..

POUR REVENIR A L’ACTUALITE DES ELECTIONS sachez que : L’UNSA-MGEN n’a pas d’autre pouvoir que celui que vous lui donnez et que vous lui donnerez en votant massivement pour nos listes.

Nous avons pour habitude de ne pas parler en période électorale des autres syndicats, il existe, entre nous, un code de respect réciproque des uns et des autres. Nous nous sommes réunis en intersyndicale afin d’élaborer ensemble, très vite, un programme d’actions sur les rémunérations.

Cependant, nous nous devons de vous informer, que la CGC, nous a présenté un accord préélectoral, de liste commune, qu’elle a passé avec la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens.

La conséquence de cet accord est que les salariés qui se présentent au 1er collège (ouvriers) sur leurs listes se verront à 100% rattachés à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens et les candidats des 2èmes et 3èmes collèges (cadres) seront affectés à la CGC. (Extraits ci-dessous

 

Protocole de répartition des voix de la liste commune CFE-CGC / CFTC

Scrutin du 14 au 21 mai 2014 à l'UES MGEN

Aux élections CE :

- Collège 1 CFTC 100% CFE-CGC 0%

- Collège 2 CFTC 0% CFE-CGC 100%

- Collège 3 CFTC 0% CFE-CGC 100%

Aux élections DP :

- Collège 1 CFTC 100% CFE-CGC 0%

- Collège 2 CFTC 0% CFE-CGC 100%

- Lors d’un collège unique è CFE-CGC 90% - CFTC 10%

 

L’UNSA-MGEN reste à votre écoute, n’hésitez pas à nous solliciter et nous interroger si, par extraordinaire, certains venaient à critiquer nos actions ou déformer la réalité pour créer du sensationnel et attirer .

Avec l’UNSA LIBRES ENSEMBLES….

Dominique

 

Liens et info utiles ;

Cotisations 2013, n’oubliez pas ….

Pour joindre joseph le trésorier ; 06 61 17 30 69

josephmellerin@aol.com

Numéro vert si vous rencontrez des difficultés (Risques Psycho Sociaux) 0 800 159 136 confidentialité garantie.

NUMERO RESSIF (réseau des services sociaux interentreprises de France) 04.37.56.85.41

Dominique CHALOUBIE secrétaire du CE MGEN à CEMGEN@wanadoo.fr

UNSA MGEN ;

http://www.unsa-mgen.fr

Mail : Dominique.CHALOUBIE@wanadoo.fr (n'oubliez pas le point)

La réception de ce mail vaut accord expresse de votre part. Si vous ne souhaitez plus recevoir d’infos, faites le savoir par retour de mail,

En-tête

NAO : suite, fin et : RIEN de ce que vous attendiez.. Ou presque.

19 février, la MGEN avait convié les organisations syndicales représentatives à une ultime réunion sur la Négociation Annuelle Obligatoire (rappel négociation sur les salaires, l’emploi et les conditions de travail).

Pour les représentants UNSA bien que les deux réunions précédentes ne nous avaient rien laissé présager de bon, nous espérions tout de même, de la part d’un employeur de l’économie sociale, que la MGEN revienne avec au moins une augmentation générale des salaires, pour mémoire l’UNSA avait demandée 2,5% d’augmentation pour tous les salariés de l’UES.

Ci-dessous les propos tenus par la MGEN ;

Le responsable MGEN déclare en préalable aux réponses qu’il va nous apporter sur nos légitimes revendications salariales :

- la NAO est difficile pour tous.

- nous avons défini des priorités qui ont un coût.

- nous avons continué à privilégier l’objectif Responsabilité Sociétale de l’Entreprise et la pluri-annualité définie en 2013.

- le budget consacré à la NAO est voté par le conseil d’administration fait que la masse salariale augmente différemment sur les deux secteurs à savoir 3% du budget pour le secteur assurance et 2% pour le secteur sanitaire et médico-social.

Nous ne ferons à l’UNSA aucun commentaire sur ces déclarations ni sur la suite. Nous attendons vos réactions nous ne doutons pas qu’elles vont faire déborder nos boites mail et sonner nos téléphones... à vous de voir

La MGEN nous annonce :

Mesures UES (pour tous)

- Engagement RSE (mesure bas salaires) poursuivi en 2014 salaire minimum à la mgen à 120% du SMIC soit 1283€ net par mois 20.000€ brut par an (cette mesure concerne 1800 salariés.) Nous sommes aujourd’hui à 110%...

- Mise en place de l’accord sur le PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif) pour les salariés qui épargneront, la MGEN se propose d’abonder à hauteur de 150% sur les 100 premiers euros, de 70% de 101 à 200 euros, et de 30% de 201 à 300 euros.

INFO UNSA : ce protocole n’est, à ce jour, pas encore en application et réellement combien de salariés pourront épargner

- la MGEN consacrera un pourcentage de la masse salariale (0,10%) pour contribuer à la correction des écarts de rémunération hommes/femmes dans le cadre de l’accord sur l’égalité professionnelle.

- les chèques CESU, la MGEN nous informe que 350 salariés en ont bénéficié en 2013. Afin qu’un plus grand nombre puisse les demander, notamment les cadres, la MGEN relève le plafond à 2500 euros pour obtenir 60€/mois et à 3000 euros pour obtenir 40€/mois.

Mesures secteur ASS.

L’augmentation de la masse salariale de 2% consacré à ce secteur se décline de la façon suivante

- les augmentations automatiques induites par la GVT (ancienneté) représenteront 0,65% de la masse salariale pour 2014

- Et les promotions.

Mesures secteur MGEN.

- la MGEN nous rappelle qu’elle n’ira pas au-delà des 0,3% de l’UGEM.

Rappel UNSA : les employeurs de la branche n’ont accordés que 0,3% pour laisser la place à la négociation d’entreprise.

- prime au choix, promo

0,9% sur le choix

0,4% sur les promotions

ET…. C’EST TOUT pour 2013

Après que l’employeur nous ait annoncé ces maigres mesures salariales, l’UNSA a essayé de négocier pour améliorer les rémunérations de tous sur la base de notre plateforme revendicative (voir bulletin de novembre 2013)

Aucune négociation supplémentaire possible, la MGEN nous écoute mais ne nous entend plus, « je ne suis pas à la recherche de signatures nous dit l’employeur !!! … au besoin nous appliquerons ce protocole unilatéralement »???

Du jamais vu à la MGEN.

L’UNSA ne comprend pas cette attitude anti sociale alors que depuis toujours la MGEN se dit SOLIDAIRE ET HUMANISTE .

Cerise sur le gâteau, à la suite, la MGEN nous annonce son intention de mettre en place des groupes de négociations avec comme thème de réflexion : valorisation des offres de commercialisation pour laquelle elle se propose de mettre un budget de 0,24% de la masse salariale.

En clair l’employeur veut mettre en place une prime de la performance et des résultats de la commercialisation des offres : Proposer, au-delà de l’intéressement et de l’enveloppe au choix, des primes aux salariés qui sont impliqués dans les opérations commerciales...

On est où ? Depuis toujours nos performances sont co-llec-tives (tous y participent du centre d’appel au CT, en passant par la section).

Ah non ! J’ai dit pas de commentaires … Alors maintenant c’est à vous de nous dire,

l’UNSA, déjà mandatée, ne signera pas ce protocole qui ne récompense pas financièrement tous les salariés à la hauteur des efforts et de l’investissement fournis.

Hervé SOUILLART

En-tête

INFOS 11 février 2014

De nombreux sujets de négociations.. Pourtant, pour la majorité d’entre nous, toujours rien pour améliorer la petite case en bas à droite (du bulletin de salaire).

Nous attendons des réponses de l’employeur sur nos revendications exprimées en NAO (voir le site UNSA-MGEN)…

Attention pour les sections, une délégation nationale d’employeur se déplace pour vous interroger sur le fonctionnement, le développement et l’organisation ne leur répondez rien d’autre que ce que vous nous dîtes et qui motive nos mandats (on en parle plus loin dans ce bulletin).

 

 

 

UN POINT SUR LES CHANTIERS OUVERTS ;

Négociation sur le PERCO. (Plan épargne retraite collective)

La MGEN ouvre la négociation sur le PERCO qui fait suite à la négociation du PEE de 2013,

L’employeur a l’obligation d’ouvrir la négociation (pas nécessairement nécessité d’aboutir).

L’UNSA s’attachera à négocier un accord tout en exigeant la sécurité pour les salariés qui épargneraient.

Ce plan d’épargne retraite ne peut masquer la raison première de la précarité dans laquelle se trouvent de nombreux salariés.

Pour l’UNSA seul un niveau de rémunération décente pour tous peut contribuer à l’obtention d’une retraite convenable.

D’autre part, si ce plan d’épargne retraite collective permet aux salariés de financer une retraite complémentaire par un abondement personnel, nous restons dubitatifs du fait du montant dérisoire de notre dispositif d’intéressement.

Ce dispositif comme celui du Plan d’Epargne Entreprise actuel est à notre sens un outil essentiellement à destination des hauts salaires, pour le moment, seuls en mesure d’éventuellement pouvoir épargner et donc d’en bénéficier dans sa pleine mesure.

Enfin, Natixis (organisme en charge de la gestion de ce futur dispositif) préconise la création d’un nouveau support d’investissement : 100 % en action qui permettrait un rendement aussi élevé que le risque est grand!!

L’UNSA est plus que réticent à inviter  les salariés à placer leurs maigres économies sur des fonds à risques.

CET (Compte Epargne Temps)

Si le dispositif pourrait avoir sa raison d’être, notamment suite à la signature du contrat de génération, le syndicat UNSA-MGEN reste très prudent sur les risques inhérents à ce dispositif.

Nous serons très vigilants, voir opposés, sur l’appel au volontariat et d’éventuelles pressions managériales attenantes visant à inciter les salariés à reporter leur RTT ou congés sous prétexte d’une forte activité par exemple…

L’UNSA participera à la négociation, comme elle l’a toujours fait, tout en restant attentive.

Les congés payés ont été gagnés de longue lutte par les salariés  et sont fait pour prendre du repos, se retrouver en famille mais pas pour en faire cadeau à l’employeur en  se substituant aux carences d’effectifs..

Les salariés n’ont pas à donner leurs congés pour palier au manque d’effectif, l’employeur MGEN doit embaucher en fonction des besoins et rémunérer les salariés en fonction du travail fourni

L’UNSA-MGEN ne permettra jamais à l’employeur d’alimenter le Compte Epargne Temps d’un salarié de manière unilatérale (en refusant des congés parce que pas assez de « présents » ou « raison de service » par exemple) comme la MGEN a essayé de nous le présenter  dans le projet initial.

Il reste important que chaque salarié reste prudent et curieux de ces sujets, nous aurons besoin d’être collectivement très vigilants..

Négociation Annuelle Obligatoire 

Une première séance ou l’employeur MGEN sort les mouchoirs, stratégie politique, la crise, le secteur santé nous empêche d’évoluer sur le secteur assurance (et allez !! divisons pour mieux régner) ….  

L’UNSA MGEN a largement diffusé la liste de ses revendications collectives… La MGEN doit nous apporter des réponses le 19 février 2014.

Sa fierté, à la MGEN employeur ; nous proposer : aucun salarié en dessous de 120% DU SMIG en … 2015 (nous sommes déjà à 110%) !

Les formations et les promotions  accordées par la MGEN coutent disent-il,  L’UNSA MGEN précise que ces formations rapportent plus qu’elles ne coutent au regard du retour sur investissement et de la faible augmentation de salaire liée au résultat obtenu.

Il est impératif de négocier une augmentation pour tous au-delà de l’UGEM (0,3%) au moins au niveau de l’augmentation du SMIG (le RSA a augmenté de 2%, l’AAH de 1,75%, le SMIG de 1,1%…)

L’UNSA- MGEN ne signera aucun accord NAO si il n’y figure pas une augmentation pour chaque salarié quel que soit son niveau (c’est toujours ceux et celles qui figurent au milieu de la hiérarchie des salaires qui subissent le « tassement » des rémunérations).

La prime d’intéressement pour l’UNSA MGEN ; elle n’est pas à la hauteur des efforts et des attentes !!

 La MGEN aurait fixé son jour de pont fermeture le 26 décembre, nous avions demandé l’ascension, peut être obtiendrons nous les deux ?

Reste à déterminer le montant de l’enveloppe… Nous espérons que le conseil d’administration a pris conscience de l’état du terrain et de la nécessité de réviser les salaires et de récompenser les salariés par l’attribution d’une enveloppe décente.

ATTENTION la MGEN parle de négocier à nouveau la répartition du temps de travail (attention aux discours des visiteurs de sections.. On en parle en suivant) pour les sections, l’UNSA MGEN, mandaté par son AG, demande à supprimer les plages fixes …

ELECTIONS

Nous devrions élire nos délégués du personnel et nos élus aux Comités d’établissements au mois de mai (attention dépôt des listes fin mars).

La campagne est lancée !! attention aux bonimenteurs..

Pour l’UNSA-MGEN nous continuons le travail quotidien,

Nous vous demandons de présenter des candidats dans tous les centres de travail…

De préparer la relève pour les plus anciens.. De participer à l’assemblée générale du syndicat.

De prendre contact si vous vous sentez isolés ou pas assez armés …

L’UNSA-MGEN n’a pas d’autre pouvoir que celui que vous lui donnez et que vous lui donnerez encore.

Contrairement à ce que dit l’employeur quand il dit :  « les syndicats ne sont pas d’accord »  il sait que cela veut dire :  « vous n’êtes pas d’accord »…

La devise de l’UNSA MGEN reste la plus claire et dérangeante pour eux ;

« LIBRE ENSEMBLE » avec nous elle prend tout son sens….

Déplacement de Mr H.. et de quelques autres notamment en section…

Mr H.. a rencontré, en section, des CM+RE développement, puis des CADS+RE prestations et services+RE développement.

Mr H.. aborderait l’actualité en rappelant les priorités en matière de développement et peut être une révision de la verticalité (CADS/CM/SPS/RE)..

Il évoquerait l’intégration MGET (nous pensons à l’UNSA MGEN qu’une intégration se ferait au plus tard 01 janvier 2015, après les élections d’entreprise..)

Mr H.. parlerait de tout cela :Portes ouvertes mutualisation à compter du 01/02/14, nouvelle offre, Istya, MNT, jeu concours/nouvelle offre, gestion, cotisations, ANI,

Une négociation syndicale cette année pour nouveau contrat mutuelle collectif obligatoire pour les personnels.  Sur ce point l’UNSA MGEN est mandatée pour ne pas laisser passer n’importe quoi,

confidentialité, rapport prestations/cotisations…

Monsieur H.. dit qu’il est allé chercher la parole sur le terrain concernant les CM !! Si il avait écouté l’UNSA-MGEN, nous lui avons exprimé la parole du terrain concernant les CM (et les autres)

Mr H a demandé si nous serions prêts à modifier nos horaires (dit un CM)  (en pensant au forfait) et jours de travail  et a précisé que les syndicats ne sont pas d’accord …

UNSA MGEN : Il n’a pas encore compris que les syndicats sont mandatés par vous pour refuser cela… Un salarié au forfait reste un salarié corvéable à souhait sans jamais se faire payer les heures supplémentaires.. De plus Mr H.. ne veut pas les passer cadres ni les payer..

Une réflexion de quelques CM (il faudrait plus de 400 euros de plus pour envisager de discuter et encore..) et les CADS et les autres … Tout le monde participe au développement…. 

Et MR H.., au culot, parle de CM assis et debout.. (dans les stages de formation on dit au CADS qu’ils développent assis alors que les CM développeraient debout !!) Va-t-on passer tous les CADS en CM ?

De toute façon, pour l’UNSA, le développement reste un travail d’équipe et de tous et devrait permettre à toutes et à tous d’avoir un salaire à la hauteur du travail fourni.

Quand Mr H.. parle au CADS il demande seulement si la formation s’est bien passée, Pour l’UNSA MGEN c’est eux qui sont assis et font du travail de CM à la section et sous payés il suffit de voir la fiche fonction pour le comprendre (celui dont parlait MrH.. aux CM). 

Les SPS et APS ne seraient pas reçu(e)s par Mr H..  si nous posions la question à la MGEN   Mr H.. Répondrait que les taches de gestion qui restent en section finiront par être traitées par les CT. Du coup, les SPS ont raison d’avoir peur

L’UNSA MGEN, continue de conseiller aux salarié(e)s qui resteraient en section et qui sont loin de la retraite, de demander à faire les formations en matière de développement.. c’est la garantie de rester en section..

D’autre part, il apparait certain que l’objectif reste : les chiffres.  

Bien que Mr H.. parle de collectif, mon constat local (dit une déléguée syndicale UNSA) = l’individualisme continue de se propager sous ce couvert …

Mr H.. aurait évoqué une prime pour tous, en plus de l’enveloppe au choix, si les objectifs section étaient atteints…

L’UNSA MGEN n’a pas entendu parler de cela en NAO peut-être va-t-on nous le proposer en NAO…. 

POUR FINIR une section a interpelé la MGEN, Si vous aussi vous êtes dans ce cas l’UNSA MGEN vous invite à écrire à votre directrice, directeur et aux responsables de la MGEN afin d’exprimer la voix du terrain.. C’est ce que Mr H .. semble rechercher alors exprimez vous honnêtement et exprimez votre ressenti comme l’ont fait nos collègues…

 

ci-dessous extrait du courrier envoyé par tout le personnel d’une section de France...

Monsieur le directeur,

Le personnel de la section informé qu’un entretien individuel de progrès doit être effectué tous les mois refusent de participer à celui-ci.

Nous avons déjà deux supervisions par an, une réunion hebdomadaire voir deux pour les CM où nous sont communiqué les résultats de la section par domaine d’activité..

Il nous est demandé de compléter un tableau individuel pour chaque offre additionnelle,  sans compter le suivi de nos propositions dans GEREMI.

La convention UGEM prévoit un entretien annuel d’évaluation pour chaque salarié, mais dans notre centre de travail deux entretiens sont réalisés.

En aucun cas, le salarié doit se retrouver jugé perpétuellement devant un tribunal.

Notre travail est quantifié, mesuré, contrôlé, vérifié. Nous sommes épuisés de ces contrôles permanents qui ne font que freiner notre travail quotidien.

Le personnel en a assez de cette quantophrénie dont sont atteints tous nos dirigeants. Il est bien difficile de mesurer la relation humaine par des chiffres.

Les salariés ont réellement conscience des enjeux de la mutuelle et de l’importance des offres additionnelles dans le bon fonctionnement de la MGEN et ils travaillent dans ce souci là.

C’est pourquoi nous refusons la mise en place, en  plus, de ces entretiens mensuels qui ne feraient qu’apporter une pression supplémentaire et malsaine, à la vie de chacun ainsi qu’à celle de la section.

Nous rappelons que la MGEN a mis en place un observatoire de la qualité de vie au travail. Nous imaginons que vous ne souhaitez pas constater une augmentation des chiffres du mal-être au travail.

A l’heure ou la MGEN affiche en première page de «  valeurs mutualistes »les effets du « burn-out », il serait souhaitable que ses dirigeants se posent les bonnes questions et évitent de remettre toujours en cause les personnels…..

L’UNSA-MGEN a exprimé depuis des mois cet état de fait.. Enfin un courrier qui confirme notre expression… nous voyons dans ce courrier le reflet de ce que la majorité  des salariés expriment depuis des mois .. Alors allez y exprimez vous dans tous les centres de travail.. Sans tabous, les RE peuvent le faire aussi..

Le syndicat, comme ils disent !! C’est vous !! En voilà une belle preuve…

Dans l’attente force et courage à tous et à toutes,

Avec l’UNSA LIBRES ENSEMBLES….

Prochainement nous ferons un point sur LMDE, MGET, MCDEF etc.. UMR,

Dominique