UNSA-MGEN

INFOS

 

 

info secteur MGEN en page "actu mgen"

info secteur ASS en page "actu ASS"

 

 

 INFO AVRIL 2017

Merci à toutes et à tous d'avoir soutenu le mouvement intersyndical que vous avez initié par vos injonctions et soutiens permanents, nous avons été globalement efficaces malgré la période, deux désertions et des postures employeur (ou autres) visant à déstabiliser les plus crédules ou les plus démunis(ex; contrairement aux directives nationales des services RH Il n'est pas du tout obligatoire de prévenir en amont du fait que l'on soit gréviste ou non ! Pas plus que la MGEN aurait accordé un jour de pont suite à la grève, dès la fin de la NAO l'employeur nous proposait un constat de désaccord (publié ci-joint) où figurait cette mesure) .. Encore quelques sections fermées, un téléphone muet, les journalistes encore dans l'information.. Cependant nous avons assisté à une moins forte mobilisation.

  

L'employeur MGEN, fort de la défection de certains et de ses certitudes, n'a pas bougé d'un centimètre..

 

Au regard de vos expressions et réponses sur la poursuite du mouvement, à votre écoute, l'UNSA-MGEN ne poursuivra pas ce mouvement et ne signera pas le constat de désaccord, nous ne pouvons pas accepter que l'employeur continue à reconnaitre le travail individuel de certains qu'il identifie lui-même et ignore complètement le collectif de travail ou chacun, à sa place, développe, commercialise, donne toute son énergie et plus encore sans jamais être celui ou celle qui bénéfice d'une autre reconnaissance que des "merci" …

  

L'UNSA-MGEN vous invite, pour être une organisation plus efficace et plus forte à vous syndiquer en masse auprès des syndicats qui vous représentent effectivement. L'UNSA a besoin d'adhérents motivés, solidaires et inventifs, la négociation à venir aura besoin de l'expression et du soutien de toutes les forces vives que vous représentez.

 

Un certain nombre d'entre-nous va légitimement aspirer à bénéficier d'une retraite aussi attendue que méritée, en les remplaçant, nous souhaitons poursuivre notre dynamique de renouvellement, et nous vous appelons à nous rejoindre à l'UNSA-MGEN  dans les différentes instances syndicales, dans les fonctions d'élus syndicaux, d'élus au CE/CCE.

 

En rejoignant l'UNSA-MGEN vous apportez votre voix, vos idées, vos énergies nouvelles et votre goût à vous engager contre l'injustice, l'exclusion, l'individualisme primaire souvent encouragé par l'employeur MGEN qui manie la carotte et le bâton mieux que certains concurrents assurantiels privés dont il se défend de partager les idées.

  

Pour être plus forts, même si l'UNSA reste la première organisation syndicale de MGEN, il nous faut être encore plus nombreux, plus jeunes, plus innovants et "tu y as ta place toi qui lis ces lignes" avec tes idées, tes énergies, tes révoltes et ton envie d'apporter du nouveau positif dans nos actions.

 

Viens te faire entendre, adhère et participe à une évolution positive de ton travail et de celui de tes collègues et amis pour certains….

 

L'UNSA-MGEN ne sera jamais le syndicat d'une bande de résignés passifs ou passives mais un syndicat de salarié(e)s acteurs / actrices de leur quotidien qui participent, chacun à son niveau, aux négociations et sont présents actifs dans les CHSCT/CE/CCE commissions paritaires…

 

  L'Assemblée Générale UNSA-MGEN où un grand renouvellement des acteurs de l'UNSA-MGEN aura lieu en mars 2018, préparez-vous dès maintenant à nous apporter vos énergies par une présence active à nos cotés.

 

 


 

 

Petites infos utiles et complémentaires :

 

 

 

PONT du 26 mai (Extrait du PV de désaccord…joint à cet envoi)

 

 

Calendrier des prestations CCE

 

 

 


 

 

Prochainement,  encore de forts enjeux dans les sujets à venir (étalé jusqu’ ‘à fin 2017), où il nous faudra être au rendez-vous fort de votre soutien :

 

 

 

Complémentaire santé

 

Ambition réseaux et nouvelle organisation territoriale

 

Qualité de vie au travail

 

Fiches fonctions

 

Protocole Centre d’appels

 

Intéressement

 

Egalité professionnelle

 

 

                            

 

 Paris, le 23 mars 2017.


En conclusion de NAO, l’employeur MGEN n'a pas fait évoluer ses dernières propositions comme si les mouvements du 15 février et du 13 mars n'avaient que peu d'effet sur sa position, notamment celle d’une augmentation collective à hauteur des attentes, en l'absence de signatures syndicales, des rémunérations limitées à :


- 0,6 % pour les salaires <30.000 €
- 0,4 % pour les salaires>30.000 €

Argumentant que ces propositions sont complétées par des évolutions
individualisées et en fonction de l’activité commerciale ou non, métiers en tension
ou pas.


Devant les sollicitations des salariés, les 2 Organisations Syndicales CGT/UNSA-MGEN représentatives continuent de revendiquer une évolution collective de 1,2 % dont nous pourrions concéder une application échelonnée dans le temps avant de considérer les autres éléments de la rémunération sur le secteur MGEN.


Depuis des mois les Organisations Syndicales, poussées par les salarié(e)s, alertent sur le contexte de dégradation des conditions de travail et la nonreconnaissance
de l'implication de chacun.


Les Organisations Syndicales CGT/UNSA-MGEN exigent de l'employeur une réouverture de la NAO, sur la base des propositions nouvelles exprimées cidessus, permettant une alternative à la poursuite du mouvement.


4 organisations ont adressé un courrier à la présidence par l'intermédiaire du responsable RH, l’employeur ne semble toujours pas tenir compte de ce climat social dégradé faute de nouvelle réponse ; Les organisations syndicales CGT/UNSA-MGEN appellent à un nouveau
mouvement de grève sur le secteur MGEN, le 3 avril 2017 dans les mêmes
conditions que les précédents mouvements, à savoir ; de préférence de 14h à 16 heures, avec au moins une heure jusqu'à possibilité d'une journée, avec la liberté de pouvoir moduler différemment sur la journée…

  

 

INTERVENTION REPRESENTANTS CONSEIL D'ADMINISTRATION 15 mars 2017 MGEN

 

En tant que Représentants au Conseil d'Administration MGEN, nous avons pris connaissance, il y peu, de la déclaration employeur en réponse au mouvement de grève interne des personnels suite à la demande intersyndicale de reprise de la NAO.

 

Le mouvement s'est poursuivi avec vigueur dans de nombreux centres le lundi 13 mars, il est de notre devoir de vous interpeler.

 

Nous ne contestons pas la réalité des propos en matière de fragilité de notre modèle économique (trop dépendant des marchés), même si l’audit précis sur les coûts de gestions, n’en est qu’à sa phase de lancement (projet « ACOR ») et si nos bilans en la matière et notre puissance financière seraient sans doute enviés par beaucoup…

 

Il est certain qu’il conviendra d’identifier la nature de nos fragilités quand on connait la forte hausse de productivité grâce aux efforts des salariés et la faible marge de manœuvre dans ce domaine. 

Il conviendra de considérer le coût de plus en plus prégnant de la démotivation des salariés et/ou de leurs situations de souffrances avérées.

Par ailleurs, cela nous invite à des réflexions sur le modèle organisationnel de la MGEN (gouvernance comprise), sur son efficience comme sur son coût, ainsi que sur l’équilibre économique de nos offres...

 

Enfin, nous intervenons en séance, à chaque fois que la parole nous est possible, sur les réelles difficultés économiques que subissent les salariés, sur la forte dégradation des conditions de travail, sur les risques de fortes tensions sociales qu’il y aurait à ne pas y apporter réponse...Situation dans laquelle nous semblons être désormais à regret.

 

A ce stade, si tant est que nous ayons un rôle de médiation comme semble le suggérer l’employeur dans sa réponse à l'intersyndicale,  nous invitons les protagonistes à faire preuve de plus d’écoute réciproque…

 

Ainsi,  la réouverture de la discussion nous semble l’alternative la plus responsable afin que chacun des acteurs puisse se rapprocher des objectifs attendus, notant au passage que le désaccord porte davantage sur le partage de l’enveloppe consacrée à la NAO que sur la somme allouée.  

 Il y a donc tout lieu de penser qu’un ultime effort concerté pourrait permettre aux acteurs du dialogue social de sortir par le haut de cette situation de blocage, avec un compromis apte à apaiser le climat social interne difficile du moment.

 

Les représentants des salariés au Conseil d’Administration MGEN appellent, en complément, à des mesures concrètes sur la Qualité de Vie au Travail, autre source de mécontentement sur laquelle il convient d’agir. Ils interpellent l’employeur sur la nécessité d’une plus grande écoute envers les salarié(e)s et les Instances Représentatives du Personnel qui négocient en leurs noms.

 

Monique AFONSO / Jonathan FERRARI

UNSA-MGEN cadre/ UNSA-MGEN

 

 

 

 

 

tract intersyndical du 08 mars 2017

 

 

 

L'employeur n'a pas répondu à notre revendication intersyndicale de réouverture de la NAO, la MGEN a envoyé dans les centres de travail le même argumentaire que la réponse publiée par nos soins qu'il nous a faite en Commission Paritaire,  comme précisé dans notre dernier envoi, suite au sondage effectué auprès de vous et à la réponse massive de poursuite du mouvement, un nouveau jour de mobilisation se précise pour les salariés du Groupe MGEN.


A l'appel de l'intersyndicale UNSA, CFDT, CGT et CGC, TOUS en grève LUNDI 13 MARS de 14h à 16h pour que l'employeur comprenne qu'il est temps d'accorder une augmentation générale et des conditions de travail dignes de notre entreprise de l'économie sociale et solidaire !

Comme vous nous l'avez demandé ; Objectif "MGEN morte" pendant 2 heures minimum, faire publicité de vos actions auprès des adhérents, de la presse locale et/ou nationale.

En cas de manifestation de rue prévue dans votre centre, n'oubliez pas de prévenir la préfecture afin d'obtenir les autorisations,

 

L'équipe UNSA-MGEN reste à votre disposition pour toute question relative à cette journée d'actions….

Force et courage

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paris, le 28 février 2017.

 

 

 

En conclusion de NAO, l’employeur MGEN a fait ses dernières propositions comme si le mouvement du 15 février n'avait que peu d'effet sur sa position, notamment celle d’une augmentation collective, en l'absence de signatures syndicales, des rémunérations limitées à :

  

-       0,6 % pour les salaires <30.000 €

 

-       0,4 % pour les salaires>30.000 €

      

 Argumentant que ces propositions sont complétées par des évolutions individualisées et en fonction de l’activité commerciale ou non, métiers en tension ou pas.

  

Fortes du soutien des salariés, les Organisations Syndicales représentatives continuent de revendiquer une évolution collective de 1,2 % dont nous pourrions concéder une application échelonnée dans le temps avant de considérer les autres éléments de la rémunération.

  

Depuis des mois les Organisations Syndicales alertent sur le contexte de dégradation des conditions de travail et la non-reconnaissance de l'implication de chacun.

 

Les 4 Organisations Syndicales représentatives sur l’UES MGEN exigent de l'employeur une réouverture de la NAO, sur la base des propositions nouvelles exprimées ci-dessus, permettant une alternative à la poursuite du mouvement.

  

La réponse de l’employeur doit impérativement tenir compte de ce climat social dégradé.

  

Sans réponse avant le 6 mars, les organisations syndicales reconduiront le mouvement, dans les mêmes conditions, le lundi 13 mars 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

unsa

Union

     Nationale

               des Syndicats

                     Autonomes. 

 

    Notre adresse:                       UNSA MGEN

7 Square Max Hymans 

bureau 03-04 

75015 PARIS

 

mise à jour 15 mai 2017

 

 administrateur site Valérie LAURENT

 

    

server transmitting files over network md wht

      

 

bovalo@yahoo.fr

 

 

 

 

UNSA-MGEN COPYRIGHT & RESERVES

Ce site, la mise en forme le contenu sont la propriété exclusive du Syndicat UNSA-MGEN, toutes reproductions, même partielles et sous quelques formes que ce soit sont réservés aux conditions suivantes.

L'UNSA- MGEN autorise la reproduction de ces articles à la condition expresse d'en avoir reçu autorisation du rédacteur et de nous citer comme source.

L'UNSA-MGEN décline toutes responsabilité d'interprétation faite par l'utilisateur, l'UNSA-MGEN ne peut être tenu pour responsable sous quelques forme que ce soit envers n'importe quel tiers de l'utilisation des articles. L'utilisateur est seul juridiquement responsable de son utilisation